Autrice, performeuse et metteuse en scène

Après des études de Lettres Modernes et en Arts de la scène- Arts visuels, elle se forme comme comédienne auprès de Michel Mathieu (Théâtre 2 l’Acte – Toulouse), Solange Oswald (Groupe Merci -Toulouse), puis poursuit sa formation d’interprète lors de stages et workshops auprès des Chantiers Nomades : Oscar Gómez Mata (Compagnie L’Alakran – Genève), Nadège Prugnard (Magma Performing Théâtre) Guy Alloucherie (Cie HVDZ), Alexander Zeldin (Royal Court Teater), Marie José Malis (La Llevantina-CDN La commune, Aubervilliers), Yves Caumon (réalisateur-FEMIS); auprès du Centre National de la Danse à Pantin : Gisèle Vienne (Cie Gisèle Vienne), Daniel Linehan (Cie Hiatus), Nayse  López (Panorama Festival).

Elle travaille pendant plusieurs années en tant qu’interprète pour diverses compagnies en France, en Europe et sur la scène internationale : Théâtre 2 l’Acte – participation au Festival INFANT à Novi Sad en Serbie ; compagnie K-danse (chorégraphe Jean Marc Matos) – Festival ES Baluard – Museo de Arte Moderno y Contemporáneo; Théâtre au présent (direction Yves Gourmelon et Lydie Parisse) ; Flagrants désirs (direction Hervé Taminiaux) ; compagnie Jean Séraphin (direction Alain Piallat) ; Pitouch company – Festival international de la Havane à Cuba, VRAPA au Chili, FIB Festival International de Belo Horizonte au Brésil, Biennale Desde Aqui en Colombie, Théâtre 2 L’acte et Teatro Sin Paredes – Projet Franco-Mexicain «Auxilio 68» (tournée de plusieurs mois au Mexique et en France).

Elle crée ZART compagnie en 2008.

…oooOOOooo…

Son travail allie écriture de plateau et recherche plastique. « Je crée dans la matière. J’enquête et je puise dans l’actualité, dans la mémoire et dans la biographie, reliant une expérience de l’intime vers l’universel. Ma compagnie aborde les arts de la scène avec une ouverture systémique sur les arts latéraux et convergents ».

Syndrome Marilyn est son premier texte porté à la scène (création en 2008). Une Marilyn post-punk expose ses failles ; le mythe hollywoodien est revisité à travers le prisme de notre époque. Ce spectacle a été joué une centaine de fois sous diverses formes : spectacle en salle de Théâtre,théâtre de rue, installation et performance en galerie, dans les cafés en partenariat avec Magma Performing Théâtre (direction Nadège Prugnard).

RIP Rest In Peace sa seconde mise en scène (création en 2013) radiographie la vulgarité de “l’entertainment” contemporain en dressant le cimetière de nos illusions perdues.

 Les poissons ne posent pas de questions troisième texte porté à la scène s’inspire d’un fait divers: le corps d’une femme retrouvé sur une plage. Une autofiction écrite en France et au Brésil qui propose une réflexion sur la tragédie des migrants.

Sorry for Paradise s’inspire d’une enquête menée sur le territoire colombien. Un travail sur l’extractivisme: les paysages magnifiques et insupportables, révèlent une histoire tragique celle de l’exploitation meurtrière d’un continent. La performance Boca de Cenizas est issue de ce travail.

…oooOOOooo…

L’ensemble des textes sont traduits en espagnol en partenariat avec l’Alliance Française et L’Estruch Fabrique de création à Sabadell (Catalogne) et en allemand en collaboration ave le Goethe Institut de Toulouse et le CREG -Centre de recherche et d’étude germanique. 

Les performances de la compagnie sont programmées en France, en Espagne, au Mexique et en Colombie . Julie Pichavant est régulièrement invitée en Colombie au FestivalPerformance para la vida Maria Teresa Hincapié (Armenia) et au Festival International d’Art Contemporain de Manizales, elle y présente ses performances et propose des workshops.

…oooOOOooo…

Parallèlement à ses recherches et créations, elle mène de nombreuses actions pédagogiques, notamment des cours de pratique théâtrale aux étudiants de 1ère année du cursus Art de la scène et Art visuel à l’Université Toulouse – Jean Jaurès depuis 2014.

…oooOOOooo…

En collaboration avec le plasticien Phillippe Pitet, elle mène une série d’enquêtes-lectures-installations : Fassbinder work in progress et Sers moi dans une coupe cassée, recherche dans l’univers prolifique de ces deux  cinéastes et plus particulièrement à travers les films: Warnung vor einer heiligen Nutte (Prenez garde à la Sainte Putain) et Die Dritte Generation (La Troisième Génération) de  Rainer Werner Fassbinder et Viva Mexico de Serguei Eisenstein.

…oooOOOooo…

Formée au Théâtre de l’opprimé par Marie José Ereseo (collaboratrice de Augusto Boal), elle est intervenue auprès de l’association Droit de Cité, du Planning Familial, du Centre hospitalier Gerard Marchant, du CHRS (centre d’hébergement et de réinsertion) Le Touril.

Elle a accompagné en tant que formatrice, Jean Pierre Besnard (Théâtre forum et clown) lors de stages au Maroc à Essaouira au Centre culturel Dar Souiri (juillet 2010) ainsi qu’en Inde au Rajasthan pour l’association JKSMS (mars 2011).

Catherine Froment (autrice et metteuse en scène) l’associe à ses interventions théâtrales à l’Institut des Jeunes Aveugles de Toulouse de octobre à juin 2012 dans le cadre du dispositif Culture et Santé de la DRAC.

Elle accompagne à la création théâtrale plusieurs groupes d’élèves : de 2008 à 2010, au collège Jules Vallès à Portet sur Garonne ; en 2012 et 2013, avec des interventions au Lycée des Métiers Eugène Montel (Colomiers) dans le cadre des Projets d’Avenir de la Région Midi-Pyrénées ; puis en collaboration avec Manifesto et le photographe Jean François Daviaud au Lycée Françoise (Tournefeuille) dans le cadre d’une collaboration avec la DRAC.

En juin 2014 et 2015 à la Fabrique CIAM Université-Jean Jaurés à Toulouse, elle mène avec un groupe d’acteurs associé à des d’étudiants, une expérimentation d’écriture de plateau intitulée  KAOS  sur la thématique du Karaoké et de la culture de masse.

Depuis 2009, elle poursuit des actions de médiation culturelle en direction des étudiants de l’université UT1 Capitole. En octobre 2015, elle collabore avec les étudiants de l’orchestre de chambre des étudiants de l’UT1 ; notamment avec la mise en scène d’une pièce de Zanina Mircevska (50 actants au plateau) en collaboration avec les éditions l’Espace d’un instant.

Elle est régulièrement invitée en tant qu’artiste-formatrice sur la thématique de la performance à L’Université des Beaux Arts de Caldas à Manizales en Colombie (octobre 2016-octobre 2017, septembre 2019).

Elle dirige le projet CLEA – contrat local d’éducation artistique dans le Cauvaldor en partenariat avec la DRAC en 2017-2018 Comme une Rolling Stone.

Elle mène le projet Hemibrycon Brevispini sur la thématique de la mémoire  à Armenia en Colombie avec l’artiste Vladimir Cortés Montero en partenariat avec l’Institut Français, le Ministère de la culture Colombien, l’Alliance Française de Armenia (juillet-aout 2018).

Elle travaille comme actrice dans le projet Franco-Mexicain Auxilio 68 (septembre-décembre 2018 tournée au Mexique).

En aout 2019, elle co-écrit et co-dirige la performance Ruido Blanco en collaboration avec Claudia Cabrera (metteur en scène) dans le cadre du IV Ciclo de Dramaturgia Contemporànea escrita y dirigida por mujeres en partenariat avec le Teatro el Granero et le centre culturel del Bosque à Mexico.

Elle est invitée au Festival Teatro Para El fin del mundo à Tampico-Tamaulipas-Mexico du 16 au 22 décembre pour présenter Les poissons ne posent pas de questions et Boca de Cenizas.

…oooOOOooo…

Julie Pichavant - Zart Compagnie
Crédit photo : Mario Morales

Autora, performer, directora. Nacio en Francia. Después de graduarse en Literatura Moderna y Artes Escénicas, trabajó como intérprete para compañias de teatro y de danza en Francia, Europa y al internacional. Ella crea la compañia ZART en 2008. Su trabajo acerca las artes escénicas con una abertura sistémica sobre las artes laterales y convergentes. Ha puesto en escena : « Syndrome Marilyn », « RIP Rest in peace » « Los peces no hacen preguntas »y « Sorry for Paradise« . Dirige el proyecto « Hemibrycon brevispini » una investigacion en Colombia sobre el tema de la memoria con el artista Vladimir Cortés Montero. Interviene como pedagoga y artista en Artes escénicas en la Universidad Jean Jaurès y en la Universidad de Capitole en Toulouse y en la Universidad de Bellas Artes de Caldas en Colombia. Desde 2015, ella es artista asociada en L’Estruch Fábrica de création en Sabadell (Catalogna).

Parcours d’actrice :

Auxilio 68 mise en scène Michel Mathieu, Théâtre 2 L’acte et Teatro Sin Paredes (septembre-décembre 2018 Mexique / avril-mai 2019 France).
Antigone Otra vez tengo ganas de Pegarle a alguien Pitouch- company Postmodern Teatro: Brésil Belo Horizonte, décembre 2015, février 2016 Festival SINPARC / Campanha de Popularização Teatro e Dança, promovida pelo Sindicato dos Produtores de Artes Cênicas de Minas Gerais Brésil, Festival TEA Toledo, juin 2016. février 2016, février 2017 Le Grillen Strasbourg, Musé d’Art Moderne de Bucaramanga avril 2017, Festol Mexique août 2017.
Ubu enchaîné de Alfred Jarry mise en scène Michel Mathieu, direction d’acteur Dominique Collignon Maurin, Théâtre 2 l’Acte Le Ring novembre 2014 Toulouse, La Fabrique octobre 2016.
L’Encercleur  texte de Lydie Parisse mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon, Le Ring Toulouse avril 2015, La Fabrique janvier 2016.
Les Devenants texte de Lydie Parisse mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon Le Ring avril 2015 Toulouse, La Fabrique janvier 2016.
Fragments 3, Pitouch-company Postmodern Teatro :  La Laiterie Strasbourg février 2012, Festival International Théâtre Mexique Chiapas aout 2012, Festival Théâtre Tolède, mai 2013, Festival théâtre mar del Plata Argentine , Festival Théâtre Santiago, Chili, Festival international Théâtre de la Havane, Cuba,octobre-novembre 2013, Festival CENIT Séville, novembre 2013, Festival International Théâtre Belo Horizonte, Brésil, mai 2014, Biennale Desde Aqui Colombie octobre 2016.
Ziggurat/ Requiem for the nightmare, Pitouch-company Postmodern Teatro : La Laiterie Strasbourg décembre 2012, Festival Théâtre Toledo, Espagne, mai 2014.
La Révolte de Villiers de L’Isle Adam mise en scène Lydie Parisse, Théâtre au Présent, janvier 2014 Théâtre Pierre Tabart Montpellier, Amphidice Grenoble décembre 2014.
Psaume de Trakl, mise en scène Michel Mathieu, Le Ring Toulouse, octobre – novembre 2012.
Le manuel de l’amour moderne, texte de Lydie Parisse, mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon, Le ring Toulouse octobre 2012.
Qui vive, Théâtre 2 l’Acte, mise en scène Michel Mathieu, Le Ring décembre 2010, novembre 2012 Toulouse, Festival Infant : International Festival of Alternative and New Theatre Novi Sad, Serbie juin 2012.
À partir de quand la métaphore n’est plus possible, mise en scène Hervé Taminniaux, compagnie Flagrands désirs, Maison de la musique CAP Découverte Carmaux, Théâtre de la Digue Toulouse création 2010-2011
Ex-voto mise en scène Michel Mathieu, Festival Hybride avril 2010, Le ring Toulouse mai 2011, Festival Musée des Automates Limoux juillet 2011, La Minauterie sept 2014.
Memorial Parc mise en scène Michel Mathieu, Le Ring Toulouse mai 2008, Ring juin 2009, Pronomades septembre 2009, Museum d’Histoire naturelle de Toulouse dans le cadre de la Novela octobre 2010, Festival Infant International Festival of Alternative and New Theatre Novi Sad, Serbie juin 2011, Festival château de la Réole Région Midi Pyrénée juillet 2012.
La Matrice compagnie Théâtre au présent, , texte et mise en scène Lydie Parisse, Yves Gourmelon, Montpellier Chapelle Gély avril mai 2010, Le Ring toulouse mars 2011, Théâtre d’Aurillac avril 2011.
Genèse 3 :16, compagnie Kdanse direction Jean Marc Matos et Anne Holtz création mai 2010, Théâtre Marcel Pagnol, Villeneuve-Tolosane – mai 2010, Mix’Art Myrys, Toulouse ,Festival « Mouvements sur la Ville », Montpellier – Festival « Llunes d’EsBaluard », Palma de Majorque.

…oooOOOooo…

En savoir plus : juliepichavant.com

…oooOOOooo…

 

Revenir au sommaire du site Revenir en haut de page