Ofelias Machete

Ofelias Machete est un projet d’investigation, d’écriture et de co-collaborations sur la thématique de la Mémoire et de l’eau à travers des témoignages.

Julie Pichavant et  Alejandra Sáez ont développé un travail d’écriture sur l’iconographie d’Ofelia en tant que voix de la nature, alliant chroniques intimes et Anthropocène.Les fleuves et les rivières ont été non seulement dans la littérature, le théâtre et les arts visuels et plastiques, mais aussi en philosophie et en musique, la métaphore du temps et du cours que prennent nos vies. L’eau raconte notre histoire, elle est une archive de l’Anthropocène; un miroir du changement climatique. La détérioration ou la disparition des fleuves et des rivières nous envoi un avertissement clair qui nous appelle à une réflexion afin d’assumer leur protection.

 

Julie Pichavant et Alejandra Sáez se sont rencontrées au VII Festival Teatro para el Fin del Mundo à Tampico au Mexique en décembre 2019. Le Festival sous la direction de Angel Hernandez (auteur- metteur en scène) rassemble des artistes et des compagnies qui développent une ligne d’investigation orientée vers la réflexion et l’exposition de la pensée critique sur la théâtralité dans certains espaces caractérisés par la violence et l’abandon. Dans le cadre du Festival, la compagnie ZART a présenté deux oeuvres de son répertoire : Boca de Cenizas et Los Peces no hachent preguntas. A l’issue de cette programmation Alejandra Saez (metteur en scène-programmatrice-investigatrice) et Julie Pichavant ont décidé de mener ensemble une co-collaboration sur la thématique de la Mémoire au travers de l’histoire de l’eau dans le cadre d’un accueil en résidence et d’une programmation au Festival International Encuentro Escenas en Contextos à Valparaiso-Chili.

Ofelias Machete est une œuvre en co-collaboration entre Zart compagnie et Escenas en Contextos conçue dans une rencontre aux trajectoires croisées. D’une part, Julie Pichavant de Zart compagnie a participé au projet Escena portátil, qui consistait à mettre en relation l’artiste avec les territoires de Laguna Verde, Olmué, San Felipe et Valparaíso afin de mettre en lumière à travers une investigation et un atelier de théâtre,  les problématiques spécifiques liées à l’eau. D’autre part, Alejandra Sáez de Encuentro Escenas en Contextos a été invitée à participer à l’œuvre scénique et performative « Ofelias Machete ». Proposition qui met en évidence les voix des femmes dans la défense du territoire, recherche dirigée par Julie Pichavant qui enquête depuis des années sur l’extractivisme et la privatisation de l’eau, principalement en Colombie.

Après une résidence d’écriture au Parque Cultural – Ex Carcel de Valparaíso, « Ofelias Machete » a été présentée dans le cadre de la programmation du mois de commémoration de la lutte pour les droits des femmes le vendredi 5 mars 2021 à Espacio-Oculto à Laguna Verde, lors d’une lecture en ligne dans le cadre du démontage de « Anima Sola » de la compagnie La eMe de México, Escena de emergencia, dirigée par Guillermo Navarro, réalisée le lundi 8 mars à Mexico, puis le mercredi 10 mars au Parque Cultural – Ex Carcel de Valparaíso, avec également une lecture performative le mercredi 18 mars retransmise par le Parque Cultural – Ex Carcel de Valparaíso – Chile et lors du« 1 Festival Ana Mendieta, Mujeres-cuerpos en acción » Ibagué – Colombie 2021, organisé par la Compañía de Arte Sariri.

…oooOOOooo…

Ofelias Machete es un proyecto de investigación, escritura performativa y co-colaboración en contextos. Alejandra Sáez – Chile y Julie Pichavant – Francia participaron a un proceso en itinerancia en febrero y marzo de 2021 en cuatro territorios de la región de Valparaíso : Laguna Verde, Olmué, San Felipe y Valparaíso para arrojar luz sobre los problemas específicos relacionados con el agua a través de una investigación y un taller de teatro. Durante esta exploración in situ las artistas recopilaron archivos (material fotográfico,sonoro,cinematográfico y entrevistas) formando una cartografía sensible en la que se entretejen cuestiones « geopolíticas » – « geopoéticas » y ecológicas. Por otro lado Alejandra Sáez y Julie Pichavant han desarrollado un trabajo de escritura sobre la iconografía de Ofelia  como voz de la naturaleza,  que combina crónicas íntimas y del Antropoceno. 

…oooOOOooo…

Production:  Zartcie / Les Thérèses / Encuentro Escenas en Contextos

Partenaires : Institut Français, Région Occitanie, Festival Encuentro Escenas en Contextos (Chili), Parque Cultural Valparaiso, Galpon Container, EspacioOculto – Laguna Verde, Corporacion Ciem Aconcagua, Sala El Descuadre – Olmué, La Fabrick Millau, Communauté de Communes CAUVALDOR (Causses et Vallée de la Dordogne).

…oooOOOooo…