Auteur, performeuse et metteur en scène.

Après des études de Lettres Modernes et en Arts du spectacle, elle se forme comme comédienne auprès de Michel Mathieu (Théâtre 2 l’Acte – Toulouse), Solange Oswald (Groupe Merci -Toulouse) et lors de nombreux stages notamment avec les Chantiers Nomades: Oscar Gómez Mata (Compagnie L’Alakran – Genève), l’auteur et metteur en scène: Nadège Prugnard (Magma Performing Théâtre), Guy Alloucherie (Cie HVDZ), Alexander Zeldin (Royal Court Teater Londres), mais également au Centre National de la Danse à Pantin avec l’artiste/ chorégraphe Gisèle Vienne, la metteur en scène Marie José Malis (compagnie La Lleventina, directrice de la Commune CDN de Aubervilliers).

Elle travaille pendant plusieurs années en tant qu’interprète pour diverses compagnies en France, en Europe et à l’international : Théâtre 2 l’Acte avec la participation deux années consécutives au Festival INFANT à Novi Sad en Serbie, compagnie K-danse (chorégraphe Jean Marc Matos) avec des représentation au Museo de Arte Moderno y Contemporàneo de Palma Es-Baluard, Théâtre au présent (direction Yves Gourmelon et Lydie Parisse), Flagrants désirs (direction Hervé Taminiaux), compagnie Jean Séraphin (direction Alain Piallat), compagnie Pitoustrash (direction Evelyn Biecher) avec qui elle se produit dans de nombreux festivals : Festival international de la Havane à Cuba, VRAPA au Chili, FIB Festival International de Bellohorizonte au Brésil, La Puerta Abierta au Mexique, Festival Iberoamericano en Argentine, Biennale Desde aqui en Colombie, Festival Festol au Chiapas Mexique .

Elle crée ZART compagnie en 2008.

…oooOOOooo…

« Syndrome Marilyn » est son premier texte porté à la scène. Il s’agit d’un seul en scène performatif.
Une Marilyn post-punk expose ses failles, le mythe hollywoodien est revisité à travers le prisme de notre époque. L’écriture comme un scalpel interroge les mythes dans leur chair. Il s’agit d’une partition de la dé-construction du mythe Monroe  : héroïne d’une tragédie du mercantilisme. Les attributs de l’icône sont détournés et opèrent un renversement des codes : être une Marilyn c’est devenir un monstre.
Ce spectacle a été joué plus d’une centaine de fois sous diverses formes  : spectacle, performance, en rue.
Tous ces textes portés à la scène ont été traduit en espagnol par Hélène Vietti (directrice de l’Alliance Française de Sabadell, Espagne). Elle est régulièrement invitée en résidence pour ces créations à L’Estruch Fabrique de Création à Sabadell en Catalogne.
Syndrome Marilyn a été présenté à L’Estruch Fàbrica de creatió de Sabadell puis sélectionné pour une diffusion à Armenia en Colombie lors de la 7e rencontre Performance para la vida Maria Teresa Hincapié sur la thématique  : Le corps et sa mémoire.
À la suite ce spectacle a été programmé dans le cadre du Festival International d’Art Contemporain de Manizales (Colombie) en octobre 2016.

…oooOOOooo…

Sa deuxième mise en scène : « RIP Rest in peace », est une œuvre performative, musicale et plastique pour deux interprètes. Le texte radiographie la vulgarité de “l’entertainment” contemporain en dressant le cimetière de nos illusions perdues.

…oooOOOooo…

« Les poissons ne posent pas de questions » son troisième texte porté à la scène s’inspire d’un fait divers publié dans le Monde du 13 août 2012. « Le corps d’une femme a été retrouvé sur une plage. Il s’agit probablement d’une clandestine qui tentait de traverser la Manche à la nage, vêtue d’une combinaison de natation  ». Ces brèves lignes sont le point de départ d’une enquête, d’une réflexion sur l’exil. Comme un écho au Syndrome Marilyn, cette autofiction écrite à la fois sur les continents Européen et Latino-américain autopsie une tragédie. Le spectacle trace des trajectoires de vies opposées qui s’unissent dans une même voix. Chaque individu noue par son destin un lien avec le destin humain en général. Le spectacle a été programmé lors de la deuxième édition du Festival International d’Art Contemporain de Manizales (Colombie) en novembre 2017.

…oooOOOooo…

En collaboration avec le plasticien Phillippe Pitet, elle mène une série d’enquêtes-lectures-installations : « Fassbinder work in progress » et « Eisenstein on the road », recherche dans l’univers prolifique de ces deux  cinéastes et plus particulièrement à travers les films: Warnung vor einer heiligen Nutte (Prenez garde à la Sainte Putain) et Die Dritte Generation (La Troisième Génération) de  Rainer Werner Fassbinder et Viva Mexico de Serguei Eisenstein.

…oooOOOooo…

Parallèlement à ses recherches et créations elle mène de nombreuses actions pédagogiques, notamment des cours de pratique théâtrale aux étudiants de première année du cursus Art et communication à l’Université Toulouse – Jean Jaurès depuis 2013.

Formée au Théâtre de l’opprimé par Marie José Ereseo (collaboratrice de Augusto Boal), elle est intervenue avec auprès de l’association Droit de Cité , du Planning Familial, du Centre hospitalier Gerard Marchant, du CHRS (centre d’hébergement et de réinsertion) Le Touril. Elle a accompagnée en tant que formatrice Jean Pierre Besnard (Théâtre forum et clown) lors de stages au Maroc à Essaouira au Centre culturel Dar Souiri (juillet 2010) ainsi qu’en Inde au Rajasthan pour l’association JKSMS (mars 2011).

La metteur en scène Catherine Froment l’associe à ses interventions théâtre à l’Institut des Jeunes Aveugles de Toulouse de octobre à juin 2012 dans le cadre du dispositif Culture et Santé de la DRAC Occitanie.

Elle accompagne à la création  théâtrale plusieurs groupe d’élèves : de 2008 à 2010 au collège Jules Vallès à Portet sur Garonne, en 2012 et 2013 avec des interventions au Lycée des Métiers Eugène Montel (Colomiers) dans le cadre des Projets d’Avenir de la Région Midi-Pyrénées  ; puis en collaboration avec Manifesto et le photographe Jean François Daviaud au Lycée  Françoise (Tournefeuille) dans le cadre d’une collaboration avec la DRAC.

En juin 2014 et 2015 à la Fabrique CIAM Université-Jean Jaurés à Toulouse, elle mène avec un groupe d’acteurs associé à des d’étudiants une expérimentation d’écriture de plateau intitulé KAOS, sur la thématique du Karaoké et de la culture de masse.

Depuis 2009, elle poursuit des actions de médiation culturelle en direction des étudiants de l’Université UT1 Capitole. En octobre 2015, elle collabore avec les étudiants de l’orchestre de chambre des étudiants de l’UT1, notamment avec la mise en scène d’une pièce de Zanina Mircevska (50 actants au plateau) en collaboration avec les éditions l’Espace d’un instant.

Pour l’année 2017-2018 sa compagnie a été sélectionné avec le projet « Comme une rolling stone » pour mener des interventions artistiques dans le cadre du dispositif CLEA (contrat local d’éducation artistique) en partenariat avec la DRAC Occitanie et la com com Cauvaldor (Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne).

Elle est régulièrement invitée en tant qu’artiste-formatrice sur la thématique de la performance à L’Université des Beaux Arts de Caldas à Manizales en Colombie (octobre 2016 – novembre 2017).

…oooOOOooo…

Julie Pichavant – Crédit photo : Caroline Bertin

Parcours d’actrice :
– Antigone Otra vez tengo ganas de Pegarle a alguien texte Evelyn Z Biecher mise en scène Evelyn Z Biecher , Pitoush compagnie : Pitoustrash compagnie, Brésil Bellohorizonte, décembre 2015, février 2016 Festival SINPARC / Campanha de Popularização Teatro e Dança, promovida pelo Sindicato dos Produtores de Artes Cênicas de Minas Gerais Brésil, Festival TEA Toledo, juin 2016. février 2016, février 2017 Le Grillen Strasbourg, Musé d’Art Moderne de Bucaramanga avril 2017, Festol Mexique aout 2017.
– Ubu enchaîné de Alfred Jarry mise en scène Michel Mathieu, direction d’acteur Dominique Collignon Maurin, Théâtre 2 l’Acte Le Ring novembre 2014 Toulouse, La Fabrique octobre 2016.
– L’Encercleur texte de Lydie Parisse mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon, Le Ring Toulouse avril 2015, La Fabrique janvier 2016.
– Les Devenants texte de Lydie Parisse mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon Le Ring avril 2015 Toulouse, La Fabrique janvier 2016.
– Fragments 3,mise en scène Evelyne Biecher, La Laiterie Strasbourg février 2012, Festival International Théâtre Mexique Chiapas aout 2012, Festival Théâtre Tolède, mai 2013, Festival théâtre mar del Plata Argentine , Festival Théâtre Santiago, Chili, Festival international Théâtre de la Havane, Cuba,octobre-novembre 2013, Festival CENIT Séville, novembre 2013, Festival International Théâtre BelHorizonte, Brésil, mai 2014, Biennale Desde Aqui Colombie octobre 2016.
– Ziggurat/ Requiem for the nightmare, mise en scène Evelyne Biecher compagnie Pitoustrash, La Laiterie Strasbourg décembre 2012, Festival Théâtre Toledo, Espagne, mai 2014.
– La Révolte de Villiers de L’Isle Adam mise en scène Lydie Parisse, Théâtre au Présent, janvier 2014 Théâtre Pierre Tabart Montpellier, Amphidice Grenoble décembre 2014.
– Psaume de Trakl, mise en scène Michel Mathieu, Le Ring Toulouse, octobre – novembre 2012.
– Le manuel de l’amour moderne, texte de Lydie Parisse, mise en scène Lydie Parisse et Yves Gourmelon, Le ring Toulouse octobre 2012.
– Qui vive, Théâtre 2 l’Acte, mise en scène Michel Mathieu, Le Ring décembre 2010, novembre 2012 Toulouse, Festival Infant : International Festival of Alternative and New Theatre Novi Sad, Serbie juin 2012.
– À partir de quand la métaphore n’est plus possible, mise en scène Hervé Taminniaux, compagnie Flagrands désirs, Maison de la musique CAP Découverte Carmaux, Théâtre de la Digue Toulouse création 2010-2011
– Ex-voto mise en scène Michel Mathieu, Festival Hybride avril 2010, Le ring Toulouse mai 2011, Festival Musée des Automates Limoux juillet 2011, La Minauterie sept 2014.
– Memorial Parc mise en scène Michel Mathieu, Le Ring Toulouse mai 2008, Ring juin 2009, Pronomades septembre 2009, Museum d’Histoire naturelle de Toulouse dans le cadre de la Novela octobre 2010, Festival Infant International Festival of Alternative and New Theatre Novi Sad, Serbie juin 2011, Festival château de la Réole Région Midi Pyrénée juillet 2012.
– La Matrice compagnie Théâtre au présent, , texte et mise en scène Lydie Parisse, Yves Gourmelon, Montpellier Chapelle Gély avril mai 2010, Le Ring toulouse mars 2011, Théâtre d’Aurillac avril 2011.
– Genèse 3 :16, compagnie Kdanse direction Jean Marc Matos et Anne Holtz création mai 2010, Théâtre Marcel Pagnol, Villeneuve-Tolosane – mai 2010, Mix’Art Myrys, Toulouse ,Festival « Mouvements sur la Ville », Montpellier – Festival « Llunes d’EsBaluard », Palma de Majorque.

…oooOOOooo…

Formation :
– Politique intime direction Alexander Zeldin, artiste associé au Royal Court Théâtre de Londres, Théâtre National Strasbourg, Chantiers nomades septembre 2017.
– No Border direction Nadège Prugnard, Magma Performing Théâtre et Guy Alloucherie, compagnie HVDZ Les Chantiers nomades, juillet 2016 Culture Commune.
– L’acteur en superposition d’états » Oscar Gomez Mata, stage organisé par les chantiers nomades, août septembre 2011.
– Théâtre Forum, clown interculturel, Caravan théâtre, Jean Pierre Besnard, Maroc Essaouira juillet 2010, Inde Rajhastan février mars 2011.
– L’acteur à la source ou la Fabrique de Protée (« autour du Théâtre Futuriste Italien », « Pour un Théâtre abstrait », Le Ring, 2007- 10) direction Michel Mathieu.
– Stage avec le Footsbarn Theatre, février 2008.
– Esprit d’Incertitude, Groupe Merci dirigé par S.Oswald, 2006-2007.
– Atelier Théâtre de la digue, dirigés par Sébastien Bournac et Claude Bardouil.
– Théâtre de l’opprimé, théâtre forum dirigé par MJ.Eréseo 2006-2007.
– Stage Théâtre : La Fabrique du Mot (AFDAS) d’après la pièce de Werner Schwab – Excédent de poids, Amorphe dirigé par M.Mathieu, assistant : D.Colignon, 2003.
– Vers un Acteur Pluriel, Formation théâtrale, Théâtre 2 L’Acte M.Mathieu, 2002

 

Revenir au sommaire du site Revenir en haut de page