Sorry For Paradise

« Sorry for Paradise » s’inspire d’ une investigation mené en Colombie. Julie Pichavant a suivi le courant: le Río quindio, le Río la Vieja, le Río Cauca, le Río Magdalena puis l’océan Atlantique…

De ce voyage surgissent des voix, des témoignages, une nature paradisiaque qui hante l’enquêtrice. Paysages magnifiques et insupportables, révélateurs d’une histoire tragique: l’exploitation meurtrière du territoire. Dans un univers entre la rivière et le bar, la narratrice dessine une cartographie sensible incarnés par « un cow boy galactique », « un arenero » et autres…

Comme un miroir, les personnages interrogent notre capacité à résister aux effondrements. Avec cette nouvelle création, et après Les poissons ne posent pas de questions, Zart Compagnie poursuit son travail sur la thématique de la mémoire.
« Être comme un fleuve qui naît des autres. Savoir continuer, être ensemble avec les autres et chez les autres … se prolonger. Et construire la rencontre avec les grandes eaux de l’océan infini ».
Thiago de Mello (Brésil)

…oooOOOooo…

« Lors d’un voyage en Colombie j’ai interviewé Francisco. Il m’a raconté qu’enfant, il péchait souvent avec son père sur le fleuve Magdalena. Il a souvent eu l’impression de voir passer des visages sous la surface de l’eau. Son père l’a toujours rassuré : ce sont des reflets qui courent. Puis un jour, en longeant la berge du fleuve, son père s’est figé, il lui a fait un signe de la main : « ne bouge plus ». Des hommes armés jetaient des morceaux de corps dans le fleuve, des dizaines de morceaux de corps. Francisco n’est jamais retourné à la pêche, il est peintre dans la région du Quindío, il rencontre les familles des disparus et il peint le visage de l’absence. Il m’a offert un dessin de poisson. »

Extrait du texte Sorry For Paradise par Julie Pichavant

…oooOOOooo…
Zart Compagnie - Affiche de Sorry For Paradise
…oooOOOooo…

Distribution
Conception : Julie PichavantPhilippe Pitet
Auteure, metteur en scène : Julie Pichavant
Création sonore : Fabrice Camboulive
Supervision chorégraphique : Minh Hieu Ti Nguyen
Éléments scénographiques : Philippe Pitet
Création lumière : Christophe Barrière
Avec : Christophe Hauguel, Matias Alejandro Wowk, Julie Pichavant, Fabrice Camboulive, Philippe Pitet
Photos : Fabien Le Prieult – Visages Vagabond / Caroline Bertin

Avec le soutien : du Conseil Départemental de la Haute Garonne (Espace Roguet), du Théâtre de La Maison du Peuple, la MJC Rodez, de L’Estruch Fàbrica de creatió – Sabadell, du Théâtre Le Ring, de Lieu-commun – Artist run space (Toulouse), de Combustible, de l’Atelier TA.

Sollicitation en cours : DRAC Occitanie, Région Occitanie, Ville de Toulouse.

…oooOOOooo…

…oooOOOooo…

Galerie de photos

Crédit photo : Visage Vagabonds

Répétitions ouvertes lors de la 1e résidence de création (écriture plateau) au Théâtre des Deux Points – MJC Rodez – 09.2018

Résidence de création au Théâtre des Deux Points – MJC Rodez, rendu et rencontre avec le public, Domaine du Lissirou – 09.2018

Rendu de résidence de création (Lecture performative – Assado) au Théâtre de la Maison du Peuple de Millau – 09.2018

…oooOOOooo…